Soulager les acouphènes avec la sophrologie

Vous souffrez d’acouphènes, d'hyperacousie, vous entendez des sifflements, des bourdonnements dans vos oreilles... Dans mon cabinet situé à Eyragues, tout proche d'Avignon dans le Vaucluse, je vous accompagne avec un protocole spécialisé pour une durée de 2 à 4 mois maximum.

Comment se définit l’acouphène ?

 
C’est une perception auditive survenant en l’absence de tout stimulus externe ou interne.
Il peut être perçu dans une oreille ou les deux, ou dans la tête.
D’origine grecque, le mot « acouphène » vient de : akouein, entendre et phainein, apparaître ; c’est une perception en l’absence de stimulation extérieure.


Comment est-il décrit ?

 
La personne décrit "ses" acouphènes comme des sifflements, des bourdonnements, des tintements, un grésillement, ou décrit avec des mots plus précis ce qu’il entend : cocotte-minute, ligne à haute tension, vrombissement, chuintement, chant des cigales... La nature du bruit peut être variable, allant d’une tonalité grave à des sonorités aiguës. Le bruit peut être continu ou fluctuant.
 

Comment la sophrologie est-elle efficace dans la prise en charge de l’acouphène chronique ?

En introduisant l’expérience émotionnelle qui permet d’envisager le sujet souffrant d’acouphène chronique, non plus porteur seulement d’un problème d’oreille, mais comme un individu en souffrance, la prise en charge plus globale par une équipe pluridisciplinaire est tout à fait appropriée. Le médecin ORL peut proposer, dans le parcours de soin, de faire un protocole de sophrologie.

Ce protocole de séances spécifiques basée sur des étapes et des objectifs permet au sujet acouphénique de se détendre malgré la présence des bruits parasites, de s’approprier des outils d’autonomie pour gérer les crises d’acouphènes, et ainsi, tout au long du déroulement du protocole, de pouvoir mieux gérer l’émotionnel lié à la présence des symptômes.

Il s’agit d’un protocole de sophrologie spécifiquement adapté aux acouphènes de 6 à 8 séances sur une période de deux à quatre mois qui a fait l’objet d’une évaluation par une revue scientifique à comité de lecture.
 
"Première évaluation de la prise en charge sophrologique des acouphènes subjectifs " publié en avril 2020 aux Annales Françaises ORL et aux Annales Européennes ORL.
 

Qu’est-ce que l’hyperacousie ?

Comme l’acouphène, l’hyperacousie est aujourd’hui reconnue comme une pathologie ORL.
L’hyperacousie se définit comme une hypersensibilité aux sons de l’environnement pour une intensité jugée tout à fait acceptable par un sujet normal. Il se traduit par une modification de la perception auditive sous forme d’une amplification ou d’une transformation des sons. La sensation peut aller du simple inconfort à une sensation douloureuse intolérable.
 

Qui est concerné ?

 
L’hyperacousie concerne environ 2 % de la population, et la plupart du temps, elle s’accompagne d’une audition normale. Elle peut être unie ou bilatérale et le chiffre généralement annoncé par les médecins ORL s’élève à 40 % des sujets souffrant d’acouphènes qui ressentent également une hyperacousie.
 

La nécessité d’un bilan ORL complet.


La prise en charge du sujet souffrant d’hyperacousie nécessite, comme pour l’acouphène ou les vertiges, un bilan ORL complet afin de déterminer la meilleure voie d’action et un suivi régulier pour l’amener à la guérison.

La prise en charge des sujets souffrant d’acouphènes chroniques ou (et) d’hyperacousie ou (et) de vertiges est plus efficace si elle est faite dans le cadre d’une équipe pluridisciplinaire. Si l’équipe est bien formée, les symptômes peuvent être traités sur une période de deux à quatre mois pour l’acouphène et de six à douze mois pour l’hyperacousie.
 

Comment la sophrologie est-elle efficace dans la prise en charge de l’hyperacousie ?

 
On sait que la stimulation sensorielle est plus forte que la normale chez le sujet hyperacousique, les sons extérieurs peuvent être ressentis comme une gêne permanente et entraîner dans certains cas des évitements et un retrait social. A travers des techniques spécifiques de sophrologie, le sophrologue spécialisé accompagne, dans le cadre d’un parcours de soin, la personne pour l’aider à être moins réactive face aux sons extérieurs et réapprendre parfois à vivre normalement.

Certains sujets hyperacousiques analysent en permanence tout ce qui se passe dans son environnement, s’inquiètent exagérément de tous les sons du quotidien avec un côté « obsessionnel » vis-à-vis du bruit et focalisent sur certains sons désagréables. A travers des techniques spécifiques, l’accompagnement cible la diminution du stress, parfois de l’anxiété dans un environnement bruyant tel que restaurant, concert, cinéma, soirée en agissant sur des composantes cognitives, sensorielles, émotionnelles et comportementales.

Le but étant, à la fin du protocole, de retrouver une vie sociale, personnelle et professionnelle très améliorée par rapport à la situation antérieure.
 

Le pôle sophrologie et acouphènes

 
Logo du pôle sophrologie et acouphènes
 
Le Pôle sophrologie et acouphènes®, est un réseau de sophrologue spécialisés dans les troubles de l'audition, créé à l’initiative de Patricia GREVIN en décembre 2010, il réunit une équipe de sophrologues et professionnels spécialistes dans la prise en charge des acouphènes et/ou de l’hyperacousie.Il s’appuie sur un travail d’équipe pluridisciplinaire comprenant des médecins ORL, des audioprothésistes, des ostéopathes, acupuncteurs et psychologues.
 
Je suis sophrologue spécialisée dans l’accompagnement des troubles de l’audition, j’accompagne les personnes souffrant d’acouphènes et j’applique le protocole de sophrologie spécifique pour lesacouphènes, l'hyperacousie et  les vertiges.
envelope-oclosephonebarslong-arrow-down linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram